Viktor Vincent, le mentaliste

Capture d’écran 2017-10-08 à 09.22.15

Vous connaissez la série Mentalist qui met en scène un homme qui a su cultiver son incroyable don pour l’observation et qui aide avec la police à résoudre les crimes les plus insolubles. La force de l’esprit capable de supplanter toutes les avancées de la police scientifique façon les experts.

C’est à ce genre d’exercice qu’il est désormais possible de vivre in situ.

Capture d’écran 2017-10-08 à 10.46.04

En  effet, dans son nouveau spectacle Les liens invisibles, l’illusionniste Viktor Vincent débute la représentation par le récit de trois histoires a priori sans liens apparents. Celle d’une jeune New-Yorkaise le 11 septembre 2001, d’un laboureur ukrainien au XIXe siècle, et enfin, celle d’une bande d’étudiants des années 1950.
Comment ces trois histoires peuvent-elles avoir des liens à travers le temps et l’espace ?
Le mentaliste à la belle moustache à l’ancienne part de l’hypothèse que nos destins sont liés et que nous sommes tous connectés, bien audelà de ce que nous pouvons imaginer.

« Et si le hasard n’existait pas ? »

Capture d’écran 2017-10-08 à 10.45.28
Durant tout le spectacle, il va mettre en lumière des liens absolument invisibles. Je sens que les plus cartésiens d’entre vous sont entrain de se dire que ce n’est pas possible. Et pourtant…
Avec la participation du public, il va enchainer les tours incroyables et bluffants, comme par exemple, s’avérer capable de deviner le prénom de la mère d’une spectatrice ou encore imaginer  ce que nous avons écrit sur un papier et fermement caché dans une enveloppe.

Et je ne vous révèle que le plus « basique »…

Alors courez découvrir la force supérieure de la déduction et de la logique.

 

Capture d’écran 2017-10-08 à 10.45.46

Viktor Vincent
A la Comédie des Champs-Elysées
du mardi au samedi à 20H30
le dimanche à 16 heures

A voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *