After d’Anna Todd, l’après Fifty Shades of Grey ou le futur de la littérature ?

Je crois que la presse appelle cela un « roman phénomène ». Jusqu’à présent je réduisais cela à une certaine paresse journalistique pour décrire tel ou tel ouvrage attendu de la rentrée littéraire. Un artifice de titraille. Cela impliquait en gros qu’il conjuguait un réel engouement populaire, pour le plus grand bonheur de l’auteur et de son, […]

Voir la suite